LE CONFERENCE BOARD DU CANADA RECOMMANDE UN PROGRAMME NATIONAL DE REPAS

En Août , le Conference Board du Canada a publié une étude qui a souligné l’importance derrière un programme de repas nationale pour atténuer la faim et la malnutrition chez nos élèves . Le rapport indique que :

Toutes les écoles de toutes les provinces et les territoires doivent fournir des programmes de repas pour aider leurs élèves à atténuer la faim et la malnutrition et à soutenir leurs performances à l’école, Le Conference Board du Canada recommande dans un nouveau rapport publié par le Centre pour l’alimentation au Canada.

Les enfants et les jeunes sont surreprésentés parmi les près de deux millions de personnes au Canada qui souffrent de «l’insécurité alimentaire» – une situation dans laquelle les aliments nutritifs sont parfois ou toujours indisponible ou inabordable .

 » Comme les étudiants retournent à l’école cet automne , seulement certains auront l’avantage de bons programmes de repas opérant dans le pays. Le Canada est le seul pays du G8 sans programme national d’alimentation scolaire », a déclaré Alison Howard, associé de recherche principal, et co- auteur de la nourriture pour tous : sécurité alimentaire des ménages au Canada.

«Les enfants qui manquent de régimes appropriés sont moins capables de se concentrer et de bien performer à l’école, ce qui le rend plus difficile à acquérir les compétences dont ils auront besoin à l’âge adulte . Veiller à ce que tous les enfants et les jeunes ont accès à des aliments suffisants , sûrs et nutritifs pour leurs activités quotidiennes sont essentielles pour une population vulnérable ».

Déjeuner pour apprendre est très conscient de cette importance de cette question et comprend que 1 à 7 enfants canadiens vivent encore dans la pauvreté et sont à risque de prendre du retard scolaire en 3e année. Le pourcentage est plus élevé chez les enfants autochtones (1 à 4). Il ya beaucoup de raisons de soutenir les étudiants : nous savons que plus de 30% des élèves du primaire et plus de 60% des élèves du secondaire au Canada va à l’école sous-alimentées.

En Déjeuner pour apprendre, nous travaillons pour offrir les meilleures chances de réussite pour nos étudiants canadiens. Dans la dernière année scolaire (2012/ 13), nous avons aidé à fournir plus de 43 millions de repas équilibrés et des collations à plus de 265.000 élèves à travers le pays .

Voir le Conference Board intégral du rapport du Canada ici

FAITS MARQUANTS

L’insécurité alimentaire des ménages est défini comme un état où des aliments nutritifs est indisponible ou inabordable , ou l’alimentation n’est pas stable. Environ 7,7 pour cent des ménages canadiens étaient « insécurité alimentaire » en 2007-08.

Le revenu du ménage a le plus grand impact sur la décision d’un ménage ou d’une famille seront en insécurité alimentaire .

Les enfants qui sont privés d’une alimentation appropriés sont à la fois moins bonne santé et moins susceptibles de réussir à l’école, ce qui affecte leur bien-être physique et économique pour le reste de leur vie.

– Voyez plus à: www.conferenceboard.ca/e-library/abstract.aspx?did=5723